le MÉTIER de grande SŒUR

Je suis l’ainée d’une famille de 4 enfants. Depuis la tendre enfance, mes petits frères m’ont donné le plus beau sobriquet que je puisse porter : « Adda ». En langue peule, « Adda » veut dire grande sœur. C’est une marque de respect, mais aussi d’affection. C’est l’une des responsabilités que je prends à cœur, un rôle qui me permet aujourd’hui de soutenir des dizaines et des dizaines de femmes.

Etre grande sœur, c’est être leader

Le droit d’ainesse nous confère de facto une responsabilité de leader. A partir du moment où nous sommes la première, nous devenons des exemples à suivre et devons, au fil du temps, suppléer nos parents dans la prise de décisions dans la famille. Dans les familles où la grande sœur a des standards personnels élevés, les petits frères suivent et se sentent plus libres de s’affirmer.

A mi-chemin entre une maman et une amie

La grande sœur joue le rôle de conseillère, et de bonne amie quand il le faut. Elle est l’intermédiaire parfaite entre une maman et sa fille adolescente, car la grande sœur est mature et comprend les 2 mondes. Lorsque maman n’est pas là, c’est Adda qui se préoccupe de ses petits frères, en se rassurant s’ils ont mangé, ou s’ils ont besoin de quelque chose. C’est aussi Adda qui écoute, qui n’a pas honte de parler des sujets tabous, et qui est est toujours là comme garde-fou en cas de dérapage.

Une coach de vie

J’ai eu plusieurs grandes sœurs « adoptives » dans ma vie. Parmi elles, la généreuse Rachida Saîd. qui m’a appris à pédaler le vélo sans les 2 petites roues. Parmi elles, il y a Josianne Lonla. qui répondait à toutes mes questions d’adolescente, Nadine et Alvine Sangang. qui m’ont guidée vers mes premiers pas d’étudiante aux USA, Aminatou Saher qui m’a épaulée dans les moments difficiles, Maryam Lamère. et Habiba Noura. qui m’encouragent comme mes supportrices numéro 1. Ces femmes fortes ont chacune, à leur façon, apporté leur pierre à l’édifice que je construis aujourd’hui.

Depuis que je coach, je trouve un plaisir particulier à épauler mes cadettes. J’ai comme l’impression de remonter le temps, et de parler à une version plus jeune de moi-même. Je m’émerveille de voir ma petite sœur suivre mes conseils et se métamorphoser en une majestueuse version d’elle-même. Ça n’a pas de prix.

Petite anecdote

Ce matin même, à 6H36, une de mes clientes (petite sœur adoptive) m’a appelée pour me poser une question en sciences naturelles. Elle présente son BEPC blanc en ce moment et elle avait besoin d’aide sur la formation du calcaire. J’étais amusée et un peu confuse, mais je lui ai donné des indications pour trouver la réponse qu’elle cherchait. C’est fou comme une grande sœur peut être utile au moment où on a vraiment besoin d’elle. (hehehe)

Quand une petite sœur vous dit merci

Connaître l’impact que vous avez eu dans la vie d’une personne est un bonheur incommensurable. J’ai lu avec joie le merci d’une petite sœur ce matin :

” Chacun de nous aime bien rester dans son confort, ne pas être secoué ou perturbé par des imprévus, oser découvrir de nouveaux horizons ou faire de nouveaux essais. Je faisais partie de ceux-là, je préférais rester dans le monde de l’entrepreunarait. Mais, alhamdoulillah quand on est entourée de bonnes personnes, celles-ci nous aident à nous améliorer et à donner le meilleur de nous-mêmes. Fatimé Asta fait partie de ces belles personnes qu’Allah a mis sur mon chemin. Pendant l’un de ses ateliers avec Fadimatou, elle a eu un échange téléphonique avec moi. Un échange qui s’est transformé en séance de coaching gratuit. Cet échange a été un déclic pour moi. Cela m’a permis de réaliser beaucoup de manquemnts que je refusais d’admettre et d’oser enfin sortir de mon cocon.

C’est vrai que ce n’est pas encore parfait, mais alhamdoulillah cela m’a permis d’avoir des ouvertures que je n’imaginais pas avoir notamment en termes d’emploi. Je voudrais pas être longue mais je vais terminer en te remerciant sincèrement de me considérer comme ta petite sœur et de m’épauler et m’encourager à chaque fois. Je prie le Très Haut de te couvrir de Ses meilleurs bienfaits et de t’élever parmi les croyantes. Because your deserve it. XOXO

Hapssatou”

 « Ô famille de David, œuvrez par gratitude » (sourate Saba Ayah 13)

Alhamdouillah pour le métier de grande soeur!

Rose Du Sahel

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s